Ahrefs : mon avis sur l’outil SEO ultime

Le logiciel Ahrefs est sans doute ce qui se rapproche le plus de l’outil parfait si vous travaillez dans le SEO ou si vous gérez un site internet. C’est un outil complet qui vous permet de prendre les bonnes décisions en analysant les concurrents dans votre thématique. (et bien plus encore)

Vous savez sans doute que la création de contenu est au cœur des enjeux en matière de trafic. Une étude réalisée par Hubspot démontre qu’un site avec du contenu publié régulièrement obtient davantage de trafic.

Publiez, publiez, publiez!

Sauf que la réalité n’est pas aussi évidente. Loin de là même. Si vous avez de l’expérience sur le web, vous savez que produire du contenu de qualité coûte cher…

La plupart des blogueurs et éditeurs s’entêtent à produire du contenu à la chaîne en espérant qu’une de leur publication explose dans les serps ! Faute de stratégie, les résultats sont bien souvent décevants.

De mon expérience, le principe de Pareto s’applique ici: 80% de votre trafic sera généré grâce à 20% de vos articles.

En tant que webmarketer ou SEO, votre job est simple : Optimiser la portée de votre contenu. Malheureusement, on ne sait jamais à l’avance si un article va cartonner sur les réseaux sociaux ou se bien se positionner sur les moteurs de recherche. Aucune certitude mais on peut en revanche tout faire pour optimiser ses chances.

Ahrefs peut nous aider à y parvenir. Pour faire simple, Ahrefs permet d’optimiser votre stratégie de contenu en analysant vos concurrents mais aussi la thématique dans laquelle votre site évolue.

Aujourd’hui, j’avoue que je pourrais difficilement faire sans cet outil.

AHREFS, c’est plus fort que toi!

 

Dans cet article, nous allons voir ensemble les avantages et les nombreux bénéfices que vous pourrez tirer de cet excellent outil ! Nous allons voir point par point les différentes fonctionnalités pour améliorer son acquisition de trafic d’un point de vue général !

Pourquoi vous avez besoin d’un outil webmarketing ?

Si on vous demandait de tirer les yeux bandés sur une cible en mouvement ?

C’est à peu près ce que vous faites au quotidien si vous n’avez pas de logiciels d’analyse.

Vous ne pouvez pas obtenir du trafic organique si vos contenus ne se positionnent pas sur des requêtes stratégiques. Vous avez besoin de data pour planifier une stratégie cohérente.

Ce que Ahrefs vous permet de faire :

Surveillez la concurrence

Quel type de contenu est produit par vos concurrents ? Quelle performance sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux ? Quels sont les mots-clés qui rapportent le plus de trafic ? Ces mots-clés sont-ils accessibles ?

Une fois que vous avez ces réponses, vous êtes en mesure de produire du contenu avec un certain potentiel de trafic. SI vous voyez un mot-clé qui produit un trafic mensuel conséquent chez votre concurrent, n’hésitez pas à vous positionner aussi dessus !

Trouver des sujets pour vos articles

Ahrefs vous permet de savoir quels sont les articles qui reçoivent le plus de likes et partage sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez vous en inspirez pour rédiger un contenu semblable et récupérer une part du trafic généré par le « buzz » du moment.

Créer des liens et gagner en notoriété

Quels sont les sites qui font des liens vers vos concurrents ? Quels sont les articles qui obtiennent le plus de backlinks ?

Une fois que vous pouvez répondre à toutes ces questions, créer des liens externes devient beaucoup plus simple. Par exemple, si vous voyez qu’un concurrent a obtenu un lien depuis une page « ressources » ou « les meilleures adresses », rien ne vous empêche de contacter le site en question pour leur demander d’ajouter votre site.

Interagir de manière stratégique

Grâce à Ahrefs, vous serez en mesure de voir quels sont les sites qui font des liens vers vous. C’est l’occasion parfaite pour nouer des partenariats et agrandir votre réseau !

Vous pouvez leur envoyer un mail de remerciement par exemple.

Ahrefs est excellent mais ce n’est pas un outil miracle

 

Ok, Ahrefs est un outil génial. Au point même que c’est le seul outil SEO que j’utilise. Mais comme tous les outils, il ne fait pas le travail à votre place. C’est à vous de le faire.

Un outil d’analytique vous donne du data avec lequel élaborer, planifier un plan d’action.

Les informations fournies par Ahrefs sont utiles si vous savez les comprendre, mais elles sont surtout diablement efficaces si vous les utilisez pour bâtir votre stratégie.

Trop souvent, les personnes qui débutent s’abonnent à une dizaine de logiciels pour se donner bonne conscience…Il vaut mieux prendre le temps d’apprendre à maîtriser un seul logiciel pour en tirer un maximum de bénéfice.

Prenez du temps pour comprendre les différentes fonctionnalités, les données récoltées. Et surtout, utilisez-le pour votre propre site internet, sinon, c’est de l’argent mal investi.

Si vous êtes prêt à passer un peu de temps sur Ahrefs, je vous invite à en lire davantage. Suivez-le guide ! ; )

 

Ahrefs n’est pas pour tout le monde

Ne vous méprenez pas. Ce logiciel est destiné aux professionnels du web.

Si vous appartenez à l’une des catégories ci-dessous, vous n’avez probablement pas besoin de consacrer un tel budget.

  1. Blogueur amateur/occasionnel

Si vous êtes un bloggeur occasionnel et que vous n’envisagez pas de gagner de l’argent avec votre site, ahrefs ne vous apportera rien de spécial.

  1. Marché de l’innovation

 

Si vous êtes sur une thématique réellement innovante, il y a sans doute peu de data à exploiter. Ahrefs n’est pas à mon sens le meilleur investissement.

 

  1. Budget serré

 

Si vous avez un budget serré, vous avez meilleur temps à privilégier la création de contenu et à vous diriger vers des outils sommaires (mais moins chers) pour la recherche de mots-clés.

 

  1. Vous avez un site que vous actualisez rarement

 

Ahrefs s’adresse surtout aux webmasters qui ont besoin de s’adapter rapidement. Si vous êtes dans une thématique peu évolutive, ce logiciel ne vous apportera rien de spécial.

 

 

Les différentes fonctionnalités

Son prix n’est pas forcément le plus accessible mais la suite Ahrefs possède un atout indéniable : Elle combine différents outils webmarketing.

Vous pouvez quasiment travailler avec ahrefs uniquement !

 

  1. Audit de site

Une fois que vous avez ajouté un site dans le dashboard, vous pouvez aller dans la section audit report.

 

Vous pouvez voir comment les moteurs de recherche voient votre contenu, le temps de chargement des différentes pages, etc.

 

Ne négligez pas la vitesse de votre site. C’est un élément essentiel pour l’utilisateur et son expérience.

 

Le crawling de votre site va mettre en lumière les différentes erreurs comme les 404 par exemple.

 

Des pages manquantes ou des erreurs html entravent l’expérience de vos visiteurs. C’est forcément un mauvais signal aux yeux de Google si les utilisateurs ne trouvent pas les informations qu’ils cherchent sur vos pages alors qu’ils le devraient.

 

La fonctionnalité la plus utile à mes yeux, c’est la possibilité d’analyser l’entièreté de votre contenu à la loupe.

Grâce à ça, vous pouvez corriger vos titles dupliquées (ou celles de vos clients 😉 ), les métas-descriptions manquantes, les mauvaises H1 et toutes les petites erreurs On-page qui peuvent pénaliser votre référencement.

 

Le crawler d’Ahrefs est une version ultra-améliorée du Google webmaster tool…Un must-have du genre en somme.

 

2. Le rank Tracker

 

Cet outil permet de surveiller l’évolution du positionnement de votre site (et de vos pages) sur une sélection de mots-clés.

Vous pouvez suivre aussi l’évolution de votre ranking en fonction du temps. Parfait pour mesurer les effets positifs ou négatifs de vos actions SEO !

Pour aller plus vite, vous pouvez faire en sorte qu’Ahrefs vous envoie un rapport journalier ou hebdomadaire sur l’état de vos positions. Si vous gérez plusieurs sites personnels ou plusieurs sites clients, c’est fonctionnalité vous permet d’économiser plus heures de boulot manuel ! A noter que vous pouvez traquer vos positions en fonction de critères géographiques.

3. Le site explorer

Le site explorer, c’est le tool Ahrefs par EXCELLENCE. C’est sans doute l’un des plus abouti du marché. Grâce à cet outil, vous allez être en mesure d’analyser les sites concurrents : les contenus les plus partagés ou populaires ainsi que leur profil de liens ou encore leur architecture.

Voyons ça plus en détail :

Dashboard

Le Dashboard vous donne une vision globale d’un site en un coup d’oeil. Vous pouvez observez le domain rank (une mesure Ahrefs qui calcule l’autorité d’un site), le nombre de backlinks et de domaines référents, une estimation du trafic organique, etc.

 

Cette vision globale et générale vous permet de scanner un site très rapidement.

Par exemple, une croissance limitée des backlinks d’un site donné vous permet de savoir que votre concurrent n’a sans doute pas de stratégie SEO. Cela peut être une opportunité à saisir pour dominer la SERP !

Les informations que vous pouvez obtenir grâce à Ahrefs sont les suivantes :

– le nombre et la force des liens externes qui pointent vers un site

– L’état du netlinking d’un site dans le temps

– Une estimation de l’autorité d’une page ou d’un nom de domaine (très utile pour l’achat ou échange de liens)

– Une estimation du trafic organique et de sa progression dans le temps (utile pour échange/achat de liens)

– Une liste des contenus les plus partagés sur les réseaux sociaux et les plus populaires (backlinks)

 

– La distribution des backlinks d’un point de vue géographique (extension .com .fr .ch .be etc.)

– Les ancres les plus utilisées pour les backinks

– L’autorité des URL qui pointent vers le site

Et bien plus !

Vous utiliserez ces informations en fonction des cas. Souvent, ce sera une analyse rapide et succincte. Et parfois, vous aurez besoin d’approfondir l’analyse.

C’est le gros avantage d’ahrefs qui permet ces deux types d’utilisations. Quand vous scanner une centaine d’expirés en une heure…cette vision « instant » est bien pratique !

Top Pages

La fonction Top Page affiche la liste des pages d’un site qui génèrent le plus de trafic/partage/backlink.

 

 

C’est à mon sens l’une des fonctionnalités d’Ahrefs les plus puissantes. Elle vous donne l’opportunité de voir quelles sont les pages d’un site qui rapportent le plus de trafic !

Vous pouvez vous en inspirer pour créer un contenu avec un sujet identique et espérer le voir devenir viral.

 

Top Pages Growth

Un outil qui vous permet de voir les pages dont la croissance et la viralité sont importantes à l’instant T.

La viralité d’un contenu n’est pas toujours linéaire. Il peut y avoir des opportunités à court-terme qui dépendent de l’actualité, de la saison, etc.

Certains contenus peuvent avoir générer du trafic et des backlinks historiquement mais ce n’est peut-être plus le cas. Le « Top Pages Growth » vous permet d’affiner votre analyse.

 

 

Le Disawow tool :

Vous savez peut-être que les liens de mauvaise qualité impactent négativement votre référencement.

Heureusement, vous avez la possibilité de désavouer ces liens en uploadant un fichier depuis Google Webmaster tool.

Ahrefs vous permet de créer votre fichier en sélectionnant très simplement les liens qui vous posent problème. Il ne vous reste plus qu’à l’envoyer sur la Webmaster tool.

Une fonctionnalité qui vous soulagera en cas de Negative SEO ou de stratégies black-hat mal exécutées.

Options de filtre des backlinks :

Ahrefs vous donne la possibilité de filtrer les liens en fonction de plusieurs critères.

Par exemple :

– Nofollow vs Dofollow

– Redirection

– .edu ou .gov

– Liens par type de plateformes

– Liens par langue

Cela vous permet de voir rapidement quels sont les liens les plus susceptibles d’impacter le référencement.

New/Lost Links : Nouveaux liens et liens perdus.

Cette fonctionnalité vous permet d’observer les liens qui ont été acquis ou perdus récemment. Vous pouvez aussi rechercher sur une période spécifique.

Utile pour mesurer les liens gagnés par les concurrents. Mais pas seulement.

Nouveaux liens 

Quand vous gagnez un lien vers votre site, vous pouvez contacter le webmaster qui vous a fait ce backlink pour le remercier. C’est une opportunité pour nouer une relation sur le long-terme.

Liens perdus 

Il arrive que les autres webmasters modifient des articles ou des pages sur leur site. Vos liens peuvent sauter…Vous pouvez toujours leur envoyer un mail pour leur demander de remettre le lien.

 

Broken Links/Liens cassés

 

Même chose ici, l’objectif est d’obtenir une réponse. Avec un peu de chance, ils rétabliront la page avec votre lien.

 

4.Content explorer

L’explorateur de contenu vous montre les articles les plus partagés pour une thématique donnée. Dans la même veine que Buzzsumo, c’est un excellent moyen de trouver des idées de contenu susceptibles d’intéresser votre audience.

Il y a 3 manières d’utiliser l’explorateur de contenu :

  • Trouver des idées de contenu : En utilisant des mots-clés vous trouverez les articles qui ont le mieux fonctionné sur le web. Vous pouvez utiliser ces informations pour rédiger des contenus similaires.
  • Identifier les influencers dans votre thématique : Analysez quelles sont les personnes qui ont partagés ces contenus et identifiez-les lors de vos propres publications.
  • Curation de contenu : Si vous souhaitez renforcer votre autorité dans un domaine, vous pouvez faire de la curation de contenu. Utilisez l’explorateur de contenu pour trouver les articles susceptibles d’intéresser votre audience.

Jetons un œil aux divers aux fonctions de recherche de cet explorer :

Recherche

L’onglet basique qui vous permet de rentrer un mot-clé pour trouver des articles sur une thématique.

Recherche avancée

La recherche avancée vous propose de nombreux paramètres pour préciser et filtrer votre recherche. Vous pouvez utiliser les mêmes opérateurs que sur Google : Si vous souhaitez trouver du contenu sur « Content Marketing » qui ne mentionne pas le terme « SEO », vous pouvez rentrer quelque chose comme « content marketing » – seo.

Options de filtrage

Particulièrement utile pour rechercher des contenus qui fonctionnent sur des périodes données. Soit à l’instant T, soit sur des périodes précises comme Noël, Pâques ou encore la fête des Mères.

Une petite technique pour essayer de récupérer du trafic sur du contenu qui buzze : Identifiez un contenu viral sur Facebook ou Twitter dans votre thématique et écrivez rapidement un article sur le sujet. Diffusez-le sur les réseaux sociaux, vous devriez obtenir quelques likes et partages. ; )

Identifiez les influencers et « sharers »

A côté de chaque article, vous pouvez cliquer sur le bouton « who tweeted ». Cela vous permet de voir les comptes twitters qui ont partagé le contenu.

Vous pouvez ensuite filtrer les résultats en gardant seulement ceux qui ont beaucoup de followers. Parmi les influencers, observez ceux qui ont tendance à beaucoup retweeter.

Analyse approfondie du contenu

A mon sens, la vraie force de cet outil, c’est qu’il permet d’observer la performance d’un contenu dans le temps.

Vous pouvez cliquer sur la petite flèche pour une vue plus précise de la performance en termes de backlinks et de partages dans le temps.

C’est une manière simple et efficace de voir si un contenu viral fonctionne aussi bien sur les moteurs de recherche. Si un article reçoit des backlinks de plusieurs domaines, vous avez là quelque chose d’intéressant et de pertinent pour votre thématique.

Utiliser l’explorateur de contenu pour trouver des idées d’articles

Ahrefs Content Explorer vs. BuzzSumo

Vous avez peut-être déjà entendu parler de BuzzSumo. Le content explorer d’Ahrefs et Buzzsumo sont deux logiciels qui permettent de voir les articles qui performent le mieux sur les réseaux sociaux et sur le web.

La seule différence entre ces deux outils est qu’Ahrefs propose de nombreuses fonctionnalités en plus. Buzzsumo s’arrête à l’analyse de performance de contenu sur le web.

Ahrefs 

5. Positions Explorer

Le « positions explorer » vous permet de voir quelles sont les pages et les mots-clés qui génèrent le plus de trafic pour un site donné. Pour y accéder, taper simplement un nom de domaine dans le site « explorer ».

Vous pouvez voir notamment le nombre de mots-clés organiques sur lequel le site est positionné et aussi le trafic organique que le site reçoit. (Une estimation tout du moins).

Un site n’est jamais premier sur toutes les requêtes qui concernent une thématique. N’hésitez donc pas à analyser plusieurs noms de domaine afin d’avoir un maximum d’idées.

Vous avez aussi la possibilité de voir la liste des requêtes longue-traine. Vous pourrez vous en inspirer pour vos propres contenus.

PPC

Une fonctionnalité très intéressante qui permet de voir quels sont les mots-clés pour lesquels un site utilise Adwords. Vous pourrez vous inspirer de ses mots-clés pour votre propre stratégie SEO.

Par exemple, le site Airbnb utilise Google ads pour des requêtes comme “appartement à louer à Dublin » et « weekend à l’étranger ».

Si j’étais un concurrent d’Airbnb, j’essaierais de me positionner sur ces expressions par exemple.

Ahrefs Keywords Explorer

Le Keyword explorer est une autre fonctionnalité d’Ahrefs extrêmement utile. Mais ça n’a pas toujours été le cas. Avant la mise à jour 2.0, le Keyword tool souffrait de nombreuses lacunes.

On peut, sans prendre trop de risque, dire qu’Ahrefs est aujourd’hui l’un des meilleurs outils de recherche de mots-clés. Petit tour du propriétaire.

Suggestions de mots-clés

Comme pour tous les outils de recherche, vous devez indiquer un ou plusieurs keywords pour débuter votre recherche.

Une fois que vous avez lancé la recherche, vous arrivez sur un écran de contrôle avec plusieurs informations.

Vous avez ensuite plusieurs options à disposition :

  • Match par phrase” montre seulement les suggestions qui contiennent votre mot-clé ou votre expression de manière exacte
  • Qui ont les mêmes termes” montre toutes les suggestions qui contiennent votre mot-clé ou expression (pas forcément dans un ordre particulier)
  • qui se classe aussi” montre les occurrences de votre mot-clé sur lesquelles les sites dans le top 10 aussi sont positionnés.
  • Suggestions de recherche” montre les mots-clés suggérés par Google quand on tape votre mot-clé.

Le screen ci-dessous montre à quel point la base de donne d’Ahrefs est gigantesque. Pour trois mots-clés, j’obtiens plus de 34,859 propositions !

Trouver les mots-clés parfaits

 

On s’est mis d’accord sur le fait que le Keyword Explorer utilise une base de données gigantesque et qu’il propose en retour de nombreuses suggestions de mots-clés.

Mais en réalité, bien qu’appréciable, en tant qu’éditeurs de site, vous et moi n’avons pas besoin d’une telle quantité de proposition. Nous avons besoin d’un outil qui nous permette de trouver les meilleures opportunités et non pas toutes les opportunités.

Heureusement, Ahrefs, grâce aux filtres de son keyword explorer, nous permet de le faire.

Les options de filtres sont nombreuses et permettent de mieux gérer et organiser la quantité d’infos qu’Ahrefs met à notre disposition.

Les options de filtres sont les suivantes :

  • Volume de recherche

Le search volume nous indique le nombre de requêtes mensuelles pour un mot-clé donné. Jusque-là rien d’incroyable. Tous les outils de recherche de mots proposent ce type de fonctionnalité. Voyons les autres filtres :

Le clic per search :

Cette métrique indique dans quelle proportion les internautes cliquent sur les résultats affichés. Dans certaines thématiques, l’internaute tend à cliquer sur plusieurs résultats pour obtenir une réponse. Pour faire simple, un CPS élevé signifie que vous obtiendrez du trafic même si vous n’êtes en première position sur la première page.

Un exemple avec CPS de 1.1 minimum.

J’obtiens désomais 125 mots-clés.

Voici maintenant le Return Rate :

Cette métrique montre combien de fois un internaute tape cette requête au cours d’un même mois. Le nombre est de 1, cela signifie que la requête est tapée seulement une fois dans le mois. Si le chiffre est de 2, cela signifie que la requête est cherchée…deux fois. ?

Regardons cet exemple.

Si vous cherchez un plan alimentaire pour votre programme de musculation, il est probable qu’une fois trouvé, vous n’en cherchez pas un autre. Par contre, si vous vous calculer votre indice de masse corporel, il est possible que vous tapiez la requête plus souvent.

Sans être révolutionnaire, c’est le type de métriques qui permet d’avoir une vue plus précise et profonde des mots-clés. Cela permet aussi parfois d’exploiter des opportunités qui ne semblent pas en être au premier abord.

Tirer profit des métriques avancées

Vous remarquerez que les métriques sont cachées pour la plupart des résultats.

En réalité, Ahrefs cache les métriques pour optimiser la vitesse de chargement de la page. Il suffit simplement de cliquer sur « get metrics » pour les voir s’afficher.

En cliquant sur « get metrics », vous rafraichissez les données. Toujours utile si vous avez besoin de résultats particulièrement précis pour votre analyse. Notez qu’à chaque rafraichissement, vous dépensez un crédit. L’abonnement de base comprend 500 rafraichissements par jour.

Observer la difficulté d’un mot-clé avec Ahrefs

 

A mon sens, c’est la fonctionnalité la plus importante pour tout outil de recherche de mots-clés. Toute la stratégie SEO repose sur l’accessibilité ou non des mots-clés pour lesquels nous allons créer du contenu.

Est-ce que le tool d’Ahrefs est fiable à ce niveau-là ?

Pour faire court, la réponse est oui. Et c’est peut-être même le meilleur du marché.

 

L’indicateur de difficulté est montré à la droite de chaque requête. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si c’est la première métrique mise en avant tant son importance est grande.

Si la case est colorée, cela signifie qu’elle est mise à jour. Si elle est grise, cela signifie que c’est la version en cache. Le cache date toujours de quelques jours seulement, les résultats sont donc très fiables.

Une chose essentielle à comprendre : pour déterminer la difficulté d’un mot-clé, Ahrefs utilise le nombre de backlinks ou plutôt le nombre de domaines référents. Si les pages en première position sur un mot-clé et reçoivent en moyenne des liens de 50 domaines différents, Ahrefs va identifier le mot-clé comme étant « difficile ».

Tout dépend bien sûr de la qualité et de l’autorité des domaines référents mais vous avez compris l’idée. 

 

Voici un schéma explicatif :

Vous remarquez que l’échelle est exponentielle. La plupart des sites ne possède pas toujours 100 domaines référents, et donc encore moins 100 RD pour une seule et même page….Voilà pourquoi un score de 31 est déjà considéré comme un mot-clé difficile.

 

Ranker pour des expressions similaires

La fonctionnalité « topic parent » ou « parents topic » est une version améliorée du « Top Pages ».

Comme Google devient de plus en plus sophistiqué, le référencement permet désormais de se positionner sur une multitude de mots-clés similaires et d’occurrences.

Il y a quelques années, vous auriez eu envie de faire une page de contenu pour chaque keyword. Aujourd’hui un seul article peut ranker pour pour un ensemble de mots-clés similaires.

En cliquant sur le bouton “get metrics” pour un mot-clé donné, vous pouvez son voir “Parent topics” et voir quels sont les autres mots-clés regroupés autour de ce principal keyword.

Et c’est là où les choses deviennent intéressantes.

Quand vous trouvez un « topic parent » avec du potentiel, vous savez que vous pouvez cibler une multitude d’expressions et optimiser votre article avec l’ensemble des mots-clés…

Pourquoi est-ce vraiment utile ?

Parce que cela vous permet de ranker pour des dizaines de mots-clés supplémentaires. Vous pouvez créer une architecture avec des sous-titres et des paragraphes qui vont chercher à cibler spécifiquement les expressions secondaires les plus intéressantes.

Un autre avantage : Cela vous donne un bon aperçu de la manière dont Google perçoit cette requête. En utilisant les expressions similaires et les occurrences, vous produisez un contenu qui répond aux attentes de Google en matière de sémantique.

Et là, on a seulement commencé à gratter la surface…

Si vous souhaitez approfondir l’analyse et trouver davantage de requêtes longue-traine, vous pouvez cliquer sur le bouton « qui se classe aussi »

Contrairement au “Topic Parent” qui se focalise uniquement sur la première position de google, le filtre « qui se classe aussi » prend en compte les 10 premiers résultats.

Autant vous dire que je conseille vivement l’utilisation de ces options filtres. Pour une création de contenu optimale, je n’ai pas trouvé mieux jusqu’à présent ! : )

Comprendre l’historique des changements de position

 

Une fonctionnalité elle-aussi très bienvenue pour tous les SEO.

Avec le position history, le Keywords explorer affine encore davantage l’analyse et la recherche de mots-clés qui vont bien au-delà de l’indice de difficulté et du volume.

Avec cette option, vous pouvez voir comment le top 5 des pages pour un mot-clé donné évolue à travers le temps :

C’est utile pour juger rapidement de la difficulté ou non d’un mot-clé. Si vous observez une serp volatile avec des changements fréquents, cela veut dire que Google est toujours en train de chercher le meilleur résultat pour les internautes…C’est donc une opportunité pour se positionner.

Analyse rapide de la SERP

 

Aussi efficace qu’est l’indicateur de difficulté d’un mot-clés, c’est toujours une bonne idée de faire une analyse “manuelle” de la SERP.

Comment faire ? C’est très simple. Il suffit de voir l’autorité des sites qui sont positionnés sur la première page. Le keyword explorer permet d’accomplir cette tâche très facilement.

Cliquez sur le bouton « Get Metrics » et ensuite le bouton « SERP »

And that will bring up the SERP analysis.

Cela vous affiche les URL qui se positionnent sur les mots mais aussi l’autorité du domaine et de l’URL, le nombre de backlinks et domaines référents qui pointent vers la page ainsi que le trafic organique et le nombre de mots-clés sur lesquels la page est positionnée.

C’est un outil d’analyse extrêmement puissant. Parfois un mot-clé peut être « facile » mais s’avère être dominé par des très grosses URL en termes d’autorité.

Mais cela vous permet surtout d’identifier des concurrents avec des profils de lien faibles et d’exploiter ainsi les opportunités.

7. Comparer des domaines simplement

L’outil « Domain Comparaison » permet de comparer jusqu’à 5 domaines entre eux. Une fonctionnalité toujours bienvenue qui permet parfois de prendre des décisions rapidement en matière netlinking.

C’est aussi très utile si vous voulez avoir une vision de la concurrence en un coup d’œil.

Vous pouvez aussi l’utiliser pour mesurer votre progression dans le temps. Rentrez votre nom de domaine et celui de vous principaux concurrents et prenez un screenshot tous les 6 mois pour mesurer votre progression et celle de vos concurrents.

8. SEO Toolbar

Ahrefs propose aussi une toolbar sous la forme d’une extension téléchargeable pour Chrome et Firexfox. Identique aux autres toolbars du genre, cette dernière a pour avantage d’utiliser le data d’Ahrefs (donc l’un des plus performants).

Il y a deux manières d’utiliser cet outil.

  1. Dans les serps

A chaque requête sur le moteur de recherche, une liste de résultats apparait avec en dessous les métriques pour les différents sites.

Cela vous permet d’avoir un aperçu de la difficulté d’un mot-clé très rapidement.

II. L’autorité d’un domaine ou d’une URL: Pendant votre navigation, vous pourrez observer les principales métriques pour un nom de domaine ou une page web. La toolbar affiche un petit bandeau en haut de votre page avec toutes les informations nécessaires.

Cela vous fait gagner pas mal de temps car vous n’avez plus besoin de retourner sur le logiciel en permanence.

Conclusion

 

Ahrefs est incontestablement l’un des meilleurs outils SEO du marché. Je l’utilise tous les jours pour analyser la concurrence, suivre l’évolution de mes sites et des sites de mes clients dans les SERPS, trouver des idées de contenu et des opportunités de backlinks.

C’est un véritable couteau Suisse que chaque SEO se doit de posséder ! Bien entendu, je ne dirais pas que c’est l’outil le moins cher du marché, mais il a pour avantage de pouvoir remplacer la plupart des tools qui existent !

Donc au final, Ahrefs est une très bonne affaire.

Pas besoin de payer un abonnement Buzzsumo, SEMrush, Long-Trail Pro etc.

Une autre chose importante à prendre en compte est le suivi du produit par les développeurs. Chaque année, Ahrefs se voit doter de Nouvelles fonctionnalités. Le data est aussi lui constamment mis à jour et délivre des résultats toujours plus précis et toujours plus pertinents.

L’accessibilité et la richesse de cet outil en font à mon sens le meilleur outil SEO du marché à l’heure actuelle !

 

Via

2 Responses
  1. Pierrick

    Merci cool cet article, ça change des discours de la gourouSphère SEO qui te parle de Trust Flow à tire-larigot et qui lobotomise tous les référenceurs débutants.
    STOP le Trust Flow.

    Et Semrush déçu par l’estimation du trafic aussi, et d’autres trucs…

    J’hésitais depuis quelque temps à m’y mettre à ahrefs, je vais tester pour le coup.

    1. Samuel Hounkpe

      A ton service, tu ne seras pas déçu! Ca me fait penser que je devrais peut-être mettre un lien d’affiliation… XD

Leave a Reply